Livraison gratuite pour les commandes à partir de 100€ en France

Form'

Os+

(ex Form'Os Protect)

38
Pilulier de 120 gélules végétales

BIENTÔT DISPONIBLE

Contre les douleurs osseuses, un complément alimentaire destiné à une ossification normale.
INGRÉDIENTS : Carbonate de Calcium lourds 39,24% : 100 mg, Magnesium citrate 14% : 93,5 mg, Collagène marin hydrolysat : 40 mg, Résine de bambou (50% silice) : 15 mg, Vitamine K2 0,1% : 12,5 mg, Vitamine D3 : 0,0955 mg, vitamine C : 40 mg, Potassium chlorure 51,9% : 84,375 mg

En stock

Catégorie :

Association de vitamines, minéraux et substances naturelles destinée à une ossification normale.

Posologie

2 gélules matin et soir pendant le repas avec un verre d’eau.

Précautions d’emploi

Déconseillé aux femmes enceintes. Il est conseillé aux personnes sous traitement anticoagulant de consulter leur médecin avant de consommer des préparations à base de vitamine K.

Recommandations

Un complément complet pour prévenir l’ostéoporose

Tous les éléments contribuant à prévenir l’ostéoporose sont réunis dans Form’Os Protect.

Que ce soit du calcium, du magnésium, du potassium, de la vitamine D, C ou K2, de la silice ou du collagène, il interviennent tous dans l’ossification du squelette.

A prendre dès qu’un risque d’ostéoporose survient c’est à dire dès les premiers mois de la ménopause.

Pour réduire l’inflammation chronique souvent présente, des oméga 3 (Nutri’Omega 3 DHA) ou des polyphénols (Form’Curcuma+) en association sont recommandés.

En cas de troubles fonctionnels de la ménopause associés on peut ajouter Form’Meno.

De même en cas de douleurs articulaires ou de poussées d’arthrose la prise de Form’Chondro Protect est indiquée.

Ne peut remplacer une alimentation variée et équilibrée et un mode de vie sain. Tenir hors de portée des enfants. Ne pas dépasser la dose journalière recommandée. A conserver à l’abri de la chaleur dans un endroit sec et propre, à l’abri de la lumière.
Complément d’informations :

La physiologie
L’os est un tissu vivant qui ne cesse de se former et d’être résorbé tout au long de la vie. Grâce à ce processus, l’os nouvellement constitué remplace l’os vieillissant ce qui permet de le réparer.

Les ostéoblastes sont les cellules qui forment l’os. Ils ont pour mission de constituer le tissu osseux en minéralisant des ostéoïdes. Plus précisément, ils sont chargés d’élaborer la matrice protéique osseuse qui se minéralisera ensuite en quelques jours en utilisant du phosphate de calcium.

Ils sont placés sous le contrôle hormonal de la thyroïde.

Les ostéoclastes, par opposition aux ostéoblastes, sont les cellules qui détruisent le tissu osseux. Ils dégradent notamment le tissu vieilli.

L’action conjuguée des ostéoblastes et ostéoclastes permet de renouveler le tissu osseux de façon régulière et ce, tout au long de la vie.

Le remodelage osseux qui s’effectue, débute par une phase de résorption osseuse suivie d’une formation osseuse visant à combler la cavité qui vient d’être formée.

Lorsque le processus destructif est plus important que celui de construction, l’os devient anormalement fragile. L’ostéoporose se caractérise ainsi par une dégradation de la qualité et de la quantité de l’os, qui augmente de façon marquée le risque d’avoir des fractures.

Calcium
Le calcium est le constituant le plus important des os. Son absorption est améliorée par la prise de vitamine C, de vitamine K et de potassium.

Vitamine D
La vitamine D contribue à la croissance normale des os des enfants, à l’absorption intestinale et à l’utilisation du calcium et du phosphore, au maintien d’une ossature, d’une fonction musculaire, d’une dentition normale.

Vitamine K2
Des études épidémiologiques ont révélé que les personnes ayant un faible apport en vitamine K, avaient également une faible densité osseuse, associée à un plus grand risque de fractures. La vitamine K contribue au fonctionnement normal des os.

Vitamine C
La vitamine C contribue à la formation normale de collagène nécessaire au fonctionnement normal des vaisseaux sanguins, des os, des cartilages, de la peau, des dents et des gencives. Elle contribue également au fonctionnement normal du système immunitaire.

Potassium
La capacité à déplacer le calcium du sang vers les cellules et à le fixer sur la trame osseuse, dépend de nombreux facteurs dont l’équilibre acido-basique. Bien souvent le taux de calcium est normal chez les personnes touchées par l’ostéoporose, mais elles souffrent d’acidité. Le potassium permet alors d’alcaliniser et de rétablir ainsi le PH sanguin.

Expérimentalement, l’administration par voie orale, chez la femme ménopausée, de bicarbonate de potassium, réduit l’élimination de calcium et de phosphore, améliorant ainsi la balance calcique, réduit l’excrétion urinaire d’hydroxyproline (marqueur de résorption de l’os) et accroît l’ostéocalcine (marqueur de formation de l’os).

Collagène
Au cours d’un essai mené durant 24 semaines auprès de 108 femmes ménopausées souffrant d’ostéoporose, la prise de 10g par jour de collagène a augmenté et prolongé l’effet de la calcitonine, une hormone chargée de contrer la perte osseuse.

Conforme aux réglementations et normes européennes. Le site de fabrication possède une certification validée par ECOCERT et travaille selon une démarche HACCP. Analyse bactériologique réalisée par un laboratoire indépendant accrédité COFRAC.

Études scientifiques :

Role of vitamin K2 in bone metabolism: a point of view and a short reappraisal of the literature.
Capozzi A, et al. Gynecol Endocrinol. 2019

Vitamin D for skeletal and non-skeletal health: What we should know.
Review article
Charoenngam N, et al. J Clin Orthop Trauma. 2019

VOUS AIMEREZ PEUT-ÊTRE :